Les réseaux cosmo-telluriques sont issus de la rencontre des énergies cosmiques et telluriques. Les énergies qui émanent de ces réseaux se manifestent à la surface de la terre sous la forme d’un maillage quadrillé spécifique à chaque réseau. C’est au niveau des croisements que les énergies sont les plus fortes et qu’elles auront un impact plus important sur les êtres vivants.

Le réseau le plus connu est le réseau de Hartmann, dont le maillage est assez serré (2 m à 2.5 m entre les mailles) et est orienté Nord-Sud et Ouest-Est.

Les zones de croisement sont pathogènes et sont donc à éviter au niveau des lits et des zones de travail. Elles créent des dysfonctionnements au niveau cellulaire.

Le réseau Curry est orienté à 45° par rapport aux points cardinaux et ses croisements sont plus pathogènes que ceux du réseau Hartmann. En particulier, un croisement du réseau Curry et du réseau Hartmann est particulièrement nocif.

Le réseau Sacré a la même orientation que le réseau Hartmann et est appelé ainsi car dans les églises bâties au 12 et 13ième siècles, on trouvait souvent un croisement du réseau sacré au niveau de l’autel. Ce réseau était donc à l’époque bénéfique, mais il ne l’est plus aujourd’hui, en tous cas dans les villes, suites aux pollutions électromagnétiques véhiculées par le réseau.

Le réseau Grand Diagonal est orienté comme le réseau Curry et véhicule des énergies très négatives, principalement sur ses zones de croisement.

Comme déjà mentionné, les zones de croisement sont les plus nocives.

Par exemple, le croisement du réseau Hartmann avec une faille et une veine d’eau est appelé « point cancer ».

Le réseau Hartmann

Le réseau le plus connu est le réseau de Hartmann, dont le maillage est assez serré (2 m à 2.5 m entre les mailles) et est orienté Nord-Sud et Ouest-Est. Il est issu du champ électrique terrestre et est lié à la présence de nickel dans le magma terrestre.

Le réseau Hartmann

Les zones de croisement sont pathogènes, surtout en présence d’une veine d’eau, et sont donc à éviter au niveau des lits et des zones de travail. Elles créent des dysfonctionnements au niveau cellulaire.

La superposition d’un croisement Hartmann avec une autre source de pollution – croisement Curry, faille tellurique, veine d’eau, etc. – est très nocive pour l’être humain.

Le réseau Curry

Le réseau Curry est issu du magnétisme terrestre et est orienté à 45° par rapport aux points cardinaux.

 

 

Le réseau Curry

Ses croisements sont plus pathogènes que ceux du réseau Hartmann. Il agresse fortement le système nerveux.
Le croisement du réseau Curry et du réseau Hartmann est particulièrement nocif. Il en va de même du croisement avec une faille tellurique et/ou une veine d’eau.

Le réseau Sacré

Le réseau Sacré a la même orientation que le réseau Hartmann et est appelé ainsi car dans les églises bâties au 12 et 13ième siècles, on trouvait souvent un croisement du réseau sacré au niveau de l’autel.

Le réseau Sacré

Ce réseau est donc normalement bénéfique et véhicule une énergie très puissante. Il n’est pas rare de trouver des arbres centenaires sur sa route.

Mais il se charge très vite en polarité négative suite aux pollutions qu’il rencontre : failles, veines d’eau, et surtout pollutions électro-magnétiques présentes de manière inévitable dans nos villes aujourd’hui.

Le réseau Grand Diagonal

Le réseau Grand Diagonal est orienté comme le réseau Curry et véhicule des énergies négatives sur sa ligne SO-NE.

 

Réseau Grand Diagonal

Les croisements sont particulèrement agressifs, surtout au-dessus d’une veine d’eau. Ils provoquent la mort subite du nourrisson et des ruptures d’anévrismes.

ontre : failles, veines d’eau, et surtout pollutions électro-magnétiques présentes de manière inévitable dans nos villes aujourd’hui.