Géobiologie et efficacité des médecines douces

par | Août 30, 2018 | Santé | 0 commentaires

Si vous êtes un adepte des médecines douces, vous avez peut-être constaté que les effets très bénéfiques que vous avez ressentis après une séance de Reiki par exemple, pouvaient s’estomper très rapidement dans les jours, voire dans les heures qui suivaient cette séance.

Est-ce que cela signifie pour autant que le travail effectué par le thérapeute n’est pas un bon travail ? Ou qu’en fin de compte les médecines douces comme le Reiki ne sont pas efficaces ?

Certainement pas, je vous rassure. Cela veut tout simplement dire que vos énergies, qui ont été remises en harmonie avec la nature par ce travail thérapeutique, se sont rapidement vues polluées à nouveau, par des énergies présentes dans le milieu dans lequel vous avez évolué dans les heures ou les jours qui ont suivi cette séance.

Qu’est-ce qui peut ainsi remettre vos énergies si rapidement en déséquilibre ?

Il y a tout d’abord les perturbations d’origine tellurique, qui peuvent être présentes sur votre lieu de travail, ou dans votre lieu de vie : faille géologique, eau souterraine, croisements de réseaux telluriques, etc.

Ensuite, les pollutions électromagnétiques, qui sont aujourd’hui omniprésentes : smartphone, wifi, 3G, 4G, Bluetooth, téléphones DECT, etc.

Et enfin, les énergies liées aux pensées et aux émotions : votre patron qui décharge son stress sur vous,  vos enfants qui se disputent, un choc émotionnel important, etc.

Comment alors vous prémunir contre ces énergies délétères, afin de pouvoir rester centré, dans la maîtrise de vous-même et en bonne santé sur les plans physique, émotionnel, mental et spirituel ?

Tout d’abord en étant pleinement conscient de ce qui peut impacter votre équilibre sur ces différents plans. Ensuite, en prenant les mesures nécessaires pour vous pouvoir en rester maître au maximum :

  • Faire harmoniser votre lieu de vie, afin de retrouver chez vous un environnement  propice au ressourcement après votre journée de travail et pouvoir y recharger vos batteries pendant la nuit, en bénéficiant d’un sommeil de qualité
  • Utiliser en conscience vos outils de télécommunication, de manière à en limiter au maximum l’impact sur votre santé et celle de vos enfants
  • Utiliser des dispositifs personnels d’harmonisation des pollutions électromagnétiques, afin qu’elles n’impactent plus votre santé
  • Développer une hygiène émotionnelle et mentale, afin d’une part d’éviter de polluer votre lieu de vie et votre famille avec des pensées et des émotions désagréables, et d’autre part d’attirer dans votre vie des événements désirés et positifs

Ma pratique en soins bioénergétiques m’a montré que l’harmonisation du lieu de vie était un pré-requis indispensable à l’efficacité des médecines douces.

Quand je reçois quelqu’un pour une séance d’harmonisation bioénergétique, à la fin du travail, lorsque les blocages énergétiques ont été levés et les différents corps subtils réalignés, je demande toujours à la personne d’imaginer qu’elle est couchée dans son lit. Je mesure alors à nouveau l’alignement de ses corps subtils, et s’ils se désalignent, cela signifie que la personne dort sur des perturbations d’origine tellurique. Je peux d’ailleurs mesurer dans les corps subtils de la personne, les traces énergétiques laissées par ces perturbations.

Par contre, une fois le lieu harmonisé, les corps subtils ne se désalignent plus. Je fais d’ailleurs ce test sur les personnes, en fin d’harmonisation d’un lieu, pour vérifier la qualité du travail que j’ai effectué.